AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You're a little much for me, you're a liability

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Casey Banks
homewrecker

➢ POSTS : 18 ➢ ÂGE : 24 années passées à fuir le destin, braver les non-dits et chasser l'ennui.
➢ SURNOM : KC sur quelques murs colorés, passion à tâcher d'humeur les rues humides, abandonnée au profit de cris silencieux sur le papier, des lettres écrites au vent.
➢ OCCUPATION : Sans emploi pour le moment, pleine de nostalgies et d'arrières pensées attachées au bar qu'elle a quitté il y a un peu plus d'un an.
➢ STATUT CIVIL : Toujours aussi amèrement seule, en quête de lèvres gorgées d'alcool où elle pourrait saisir le reflet de son envie à se les approprier.
➢ ATTIRANCE : La féminité toujours, ambitieuse et brutale, les courbes qu'elle rêve encore de savoir peindre. Et depuis peu l'envie hasardeuse et confuse de se livrer aux gestes brutales d'hommes qui agissent plus qu'ils ne parlent.
➢ ASPIRATION : Grandir, trouver sens à l'ambition qu'elle gâche dans des passions incomprises et grandioses. Quelque chose qui ferait sens, tout de suite. En quête d'une incroyable épiphanie.
➢ QUOTE : I'm only happy when I'm on the run.
➢ AVATAR : Cara Delevingne
➢ WHO ARE YOU : Nowma / Maya
➢ INSCRIPTION : 09/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: You're a little much for me, you're a liability   Ven 9 Nov - 19:33

 

Casey Banks
Selfish, taking what I want and call it mine
Identité : Casey Banks, étrange coïncidence à constater la proximité de son nom au pseudonyme d’un talentueux artiste de rue lorsque l'on connaît son intérêt pour le Street Art. Surnom : Son prénom étant relativement court, il est bien rare que l’on s’attarde encore à lui trouver un diminutif. Cela dit, son meilleur ami ne manquait jamais d'imagination lorsqu'il s'agissait de la ridiculiser par des jeux de mots à l'humour douteux. Quand il lui arrive encore de laisser la trace de son passage silencieux sur les murs d'une ville endormie, elle signe ses œuvres par les initiales KC, dont les sonorités font référence à son patronyme.Age : Ayant récemment fêté vingt-quatre années d’aventures hasardeuses au gré de ses caprices insatiables, elle n’oubliera pourtant jamais être née à Toronto, un 22 Janvier. Les anecdotes sur son enfance au Canada ne s’épuisent pas. Métier : Etudes délaissées au profit de la spontanéité qui surpasserait la moindre ambition d’une vie stabilisée, les années passées à travailler comme serveuse au bar The Oasis lui paraissent bien lointaines depuis son escapade impromptue. Statut civil : La vie de couple n’ayant jamais été son fort, la jeune femme compte surtout profiter autant que possible de son récurrent célibat. L'amour ne l'intéresse guère - encore faudrait-il y croire - et sa fuite continuelle de toute forme d'engagement ne l'a jamais réellement aidée à formuler de tels désirs.Orientation sexuelle : Toujours aussi attachée aux courbes des femmes qui filent sous ses doigts, confuse quant à de récentes ambitions à laisser un homme se saisir de nouvelles envies. Groupe : Free Spirits. Scénario ou inventé : Inventé, recyclé. Est-ce un double-compte : Bitch no.

Aspiration : “C’est bien cela, la contrainte à ses élans sauvages en quête de liberté ; dans le seul espoir de n’écouter que les cris les plus bestiaux de son cœur indompté, Casey n’a d’autre quête que l’envie immature et inconsidérée de n’obéir qu’à elle. Son aspiration ultime serait donc celle de se complaire dans l’existence pure à travers l’expérience de sensations uniques qui justifieraient la plénitude des passions qui l’animent.” Ou du moins, c’est ce qu’elle croyait. A arpenter les routes, avec pour seule compagnie les caprices passionnelles d’une âme égarée, elle pensait trouver issue à l’instinct, mais la démesure l’a rattrapée. Elle souhaite maintenant grandir, ou du moins essayer.

Are you fogged up?
Ce genre de déclaration ne sortirait probablement jamais de ses propres lèvres, mais Casey n'a pas toujours été celle qu'elle est aujourd'hui, bien au contraire.  

Comme souvenirs de son enfance, elle a hérité d'une large collection de cicatrices qui n'a jamais cessé de s'agrandir. Après quelques verres et entre deux confessions hasardeuses, il lui arrive même de les mentionner comme des trophées, et de s'adonner au récit de leur naissance avec un large sourire et des joues rosées. Elle n'était pas capricieuse, ne demandait pas la plus grande des attentions, mais semblait déjà persister à lutter contre la moindre règle lui étant imposée. Pour la petite Casey aux genoux écorchés, le pull accroché au portail d'un jardin abandonné, le cri de son cœur était bien moins facile à ignorer que celui de sa mère lui courant après. Et quand bien même des mesures drastiques l'empêchaient de se faufiler à l'extérieur du cadre, elle savait qu'aucun mur ne pourrait enfermer sa volonté à se jeter dans les bras de l'inconnu. Dans un petit bout de sa mémoire persiste encore l'écho des paroles de quelques adultes inquiets de ne pas la voir pleurer lors des sorties scolaires, ou toute activité la privant de son foyer. Sans hésiter, elle répondait alors qu'elle n'avait jamais vu le chat de ses voisins les quitter sans revenir le soir-même pour ne serait-ce que les saluer.  

Quand vint enfin l'adolescence, les métaphores animalières semblaient bien moins appropriées pour justifier ces escapades. Naturellement, il était devenu important d'apprendre à maîtriser ces élans. Par réflexe, Casey voulut imiter celles dont les parents ne se plaignaient jamais. Troquer ses baskets pour des talons, et ses camarades de bagarres pour des salons de thé improvisés. Des années à peiner pour trouver l'équilibre dans un milieu hypocrite et sévère, mais ce n'était que des petites choses à endurer pour voir sourire sa mère. Dans la même période survinrent enfin des passions étrangères à son cœur bâillonné. Une adrénaline différente de celle procurée par le goût des fraises empruntées dans un verger étranger, mais toute aussi envoûtante. Dormir chez une amie était devenu le plus anodins des actes, et voilà qu'elle se surprenait à imaginer sa peau dans l'obscurité, inventer un nouveau sens à ses murmures et se laisser hypnotiser par le gonflement des draps sur sa poitrine au rythme de sa respiration. Une première blessure sentimentale, douloureuse et amère, dont elle gardait le poids bien ancré sur son torse. A choisir, Casey n'aurait pourtant rien retiré de son passé. Car en perdant quelques amitiés forcées, les cris de son cœur la menèrent bien vite vers ceux qui sauraient les comprendre.

Enfin, il y eu des choix. Après avoir appris à dompter ses élans de spontanéité, Casey avait gagné le droit de les gérer comme bon lui semblait. Elle se débarrassa en premier lieu du cadre scolaire dans lequel elle avait bien du mal à s'imaginer évoluer, et apprit finalement à nourrir son estime. Le jour où elle réalisa qu'aucune parole n'aurait plus d'importance que la sienne, elle apprit à vivre. Vivre dangereusement, avec immaturité et impulsivité, mais vivre. Curieusement, même pour une gamine passionnée par l'étranger, quitter les bras de celle qui l'avait bercée au long de ces années n'était pas si facile qu'elle l'aurait pensé. Et quand Casey attrapa ses sacs pour quitter la petite ville qui l'avait vu grandir, elle se souvenait encore du chat de la maison d'à côté.

En 2017, elle fuit. Maison, boulot, amis, au profit de l’envie et d’une curiosité insatiable. Elle en conserve les blessures de souvenirs confus et de mésaventures dont elle peine à trouver le mérite. Dans la brume et la hâte, une seule issue : retrouver confort auprès de la dernière personne à avoir su l’aimer en dépit de son éternelle candeur, la poussant à fauter en prétextant chasser le bonheur.

Spoiler:
 


Pseudo/Prénom : Nowma Age : Une petite vingtaine d'années, ça n'a pas énormément changé. Pays : France. Avatar : Cara Delevingne, la précieuse. Rang : Homewrecker Comment as-tu connu le forum ? Je l’ai vu naître. Qu'en penses-tu jusqu'ici ? Je suis revenue, ça en dit beaucoup. Un dernier mot ? Vous m'avez manqué. Je suis désolée, et contrairement à cette connasse de Casey, j’assume l’intégralité de mes erreurs, je suis prête à vous offrir tout l’amour d’une vie pour me racheter.



Code:
<pris>cara delevingne ›</pris> casey banks



Dernière édition par Casey Banks le Ven 9 Nov - 19:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Casey Banks
homewrecker

➢ POSTS : 18 ➢ ÂGE : 24 années passées à fuir le destin, braver les non-dits et chasser l'ennui.
➢ SURNOM : KC sur quelques murs colorés, passion à tâcher d'humeur les rues humides, abandonnée au profit de cris silencieux sur le papier, des lettres écrites au vent.
➢ OCCUPATION : Sans emploi pour le moment, pleine de nostalgies et d'arrières pensées attachées au bar qu'elle a quitté il y a un peu plus d'un an.
➢ STATUT CIVIL : Toujours aussi amèrement seule, en quête de lèvres gorgées d'alcool où elle pourrait saisir le reflet de son envie à se les approprier.
➢ ATTIRANCE : La féminité toujours, ambitieuse et brutale, les courbes qu'elle rêve encore de savoir peindre. Et depuis peu l'envie hasardeuse et confuse de se livrer aux gestes brutales d'hommes qui agissent plus qu'ils ne parlent.
➢ ASPIRATION : Grandir, trouver sens à l'ambition qu'elle gâche dans des passions incomprises et grandioses. Quelque chose qui ferait sens, tout de suite. En quête d'une incroyable épiphanie.
➢ QUOTE : I'm only happy when I'm on the run.
➢ AVATAR : Cara Delevingne
➢ WHO ARE YOU : Nowma / Maya
➢ INSCRIPTION : 09/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: You're a little much for me, you're a liability   Ven 9 Nov - 19:33




I've lost it all, I'm just a silhouette
Vêtements froissés, égarés à travers l’entrée comme indices d’un trajet hasardeux jusqu’à chuter sur la première pièce de mobilier encore capable de supporter le poids d’un corps fatigué, pourtant détaché de la peine à voyager sans voix, à chercher la clef d’une triste tragédie vouée à se répéter sous les coups d’un cœur assourdissant, puis tué par l’excès. Et cet air cruellement paisible sur son visage endormi, les poings tout juste resserrés sur une vieille chemise délavée hissée sur des épaules griffées. Le sommeil l’avait finalement emporté sur l’écho de pensées toxiques, mais il semblait -par ses gestes impulsifs dans la nuit agitée- que si ses envies n’avaient jamais quitté San Francisco, une partie d’elle flottait encore au-delà des routes, sur les trajets pluvieux, embrasée par les bourrasques glaciales d’un hiver menaçant. Des égratignures piquantes, comme rappel de l’échec permanent à ne pas avoir su se dégager de la brume, malgré l’effort à se forcer aux bras d’un nouveau départ. Voilà qu’elle se retrouvait en proie du cycle, sous l’emprise du hasard, cherché à retrouver le confort d’un monde aussi connu que redouté.

Lorsque de ses paupières se dégagèrent brusquement deux iris grisées, elle manqua d’ailleurs de s’étouffer sur la première arrivée d’air dans les poumons compressés par la chute. Sans cette peur lancinante crevant sa poitrine dénudée, elle aurait surement adressé un sourire douloureux à la comparaison du premier souffle d’un nouveau-né. Pour l’heure elle n’aurait su s’admettre défectueuse et coupable, une enfant gâtée enfin rattrapée par la bêtise de ses innombrables caprices. La punition était tombée, et elle avait l’amertume d'un verre de whisky, la sécheresse de lèvres pincées sur un tabac mal vieilli, et l’odeur musquée des bras d’un ami qu’elle n’avait jamais assez longtemps laissé l’envelopper. Et ces mots “pardon”, dégobillés sur le paquet froid, ou bien restés bloqués au fond d’une gorge gonflée, ces mots qu’elle n’avait jamais prononcé sans regret. Elle avait appris l’hésitation, à fixer trop longuement la porte d’une chambre dont elle visualisait anxieusement l’agencement, se demandait ce qu’il adviendrait lorsque son poing irait s’y écraser avec la violence d’une déclaration qu’elle ne pourrait plus retirer. Reculer n’était plus une option.

Un coup. Puis deux. Elle jura entendre la poignée se tourner, mais était à des lieues de se douter qu’elle faisait face à la mauvaise entrée : Ashton venait tout juste d’arriver. A son premier regard elle se sentit suffoquer, chargée d’une cargaison de remords et d’anxiété, le travail d’années à avoir su encaisser et frapper plus fort, toujours plus fort que d’admettre son tort. Envahie de frissons, elle revisionnait la scène qu’elle s’était imaginé en boucle, les gestes, les mots, courir vers lui pour l’étreindre, ou bien s’effondrer en larmes, briser des assiettes, se jeter par la fenêtre, tout mais surtout pas le silence. Tout mais surtout pas ça. Rester seule, debout, tremblante, les bras ballants et le regard creux, un rictus confus comme constat, présenter la catastrophe comme une énième erreur à s’être crue éternellement seule. Seulement voilà, c’était arrivé, avant même qu’elle ne puisse émettre un son, la gifle du destin ; elle ne s’était jamais sentie plus seule que face à la distance entre leurs corps étrangers, et rien de ce voyage impromptu n’aurait pu l’y préparer.



Dernière édition par Casey Banks le Sam 10 Nov - 22:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oliver Grimm
the thief with two faces

➢ POSTS : 1633
➢ ÂGE : vingt-six ans. (24.05.1992)
➢ SURNOM : Oli, pour les intimes.
➢ OCCUPATION : J'enchaîne les petits boulots sans jamais les garder. Sinon vous pouvez inscrire voleur sur mon CV.
➢ STATUT CIVIL : En couple avec la belle Kinga.
➢ ATTIRANCE : Les courbes féminines.
➢ ASPIRATION : Certains continuent d'avancer parce qu'ils ont des rêves, un but à atteindre, moi je poursuis ma route parce que c'est la seule chose qui me raccroche à ma triste réalité.
➢ QUOTE : « Being alone is very difficult. »
➢ LOGEMENT : Actuellement, je vis dans la cellule peu confortable d'une prison.
➢ RPS :

« My family is my strength and my weakness. Through them I rise, and only through them I shall fall. »
♥:
 

Conrad ¤ Sophie


« The heart wants what it wants. There's no logic to these things. You meet someone and you fall in love and that's that. »
Olinga ♡

others : Will & Alex ¤ Kinga & Nawelle
➢ AVATAR : Cameron Monaghan
➢ CRÉDITS : ava › vocivus | signa › anesidora
➢ WHO ARE YOU : Gingerbread
➢ AUTRES VIES : Nathanaël, Ariel, May-Line, Scarlett & Pandora
➢ INSCRIPTION : 10/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: You're a little much for me, you're a liability   Sam 10 Nov - 0:38

Rebienvenue parmi-nous
Et qu'est-ce que j'aime toujours autant ta plume

______
    And death climbs up the steps one by one
    I look inside myself and see my heart is black. Maybe then I'll fade away and not have to face the facts. It's not easy facing up when your whole world is black.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gavin Hopkins
stressed out

➢ POSTS : 186
➢ ÂGE : vingt-six années qui sont passées trop vite.
➢ SURNOM : son prénom est assez court comme ça, sinon tête de con ou le coincé ou gayvin.
➢ OCCUPATION : écrivain qui commence à percer et agent d'accueil dans un cinéma.
➢ STATUT CIVIL : célibataire, le grand amour n'est pas pour lui, mais irrémédiablement amoureux de cet idiot.
➢ ATTIRANCE : envers les hommes uniquement, les courbes dures et les muscles.
➢ ASPIRATION : il voudrait pouvoir vivre de son écriture, de ses livres ainsi que de ses idées pour les livres qu’il veut écrire. il aimerait pouvoir vivre de ça, mais à l’heure actuelle il n’est pas assez connu pour. un jour peut-être qu’il arrivera à se faire une place parmi les grand écrivains de ce monde. d'ici quelques années il sait que son plus grand chef d’œuvre sera adapté au cinéma, une grande fierté pour lui, mais il y a d’autres choses à régler avant, comme les quelques soucis de scénario et de production, car gavin veut avoir son mot à dire.


➢ QUOTE : "j'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule, j'aime trop ton boule de mec."
➢ RPS : + JASPER & WILLIAM & MAY-LINE & LENA (soon).
➢ AVATAR : brandon bb flynn.
➢ CRÉDITS : delreys. (av) ANAPHORE (sign).
➢ WHO ARE YOU : diatypose, nicolas.
➢ INSCRIPTION : 21/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: You're a little much for me, you're a liability   Sam 10 Nov - 12:26

REBIENVENUE sur le forum et bon courage pour la fin de ta fiche.
Au passage, comme l'a dit Oliver, tu as une écriture super agréable à lire, ça fait du bien, et les choix que tu opères autant du pont de vue de l'avatar que du patronyme et du style narratif sont vraiment géniaux.

______
j'aime trop


ton boule
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ashton Walker
Peacemaker

➢ POSTS : 1370
➢ ÂGE : Vingt-quatre ans et une ambition qui dépasse les montagnes.
➢ SURNOM : Ash, tout simplement. Mais cela n'empêche pas certains irréductibles de m'inventer d'autres sobriquets au sérieux discutable.
➢ OCCUPATION : Batteur du groupe de rock Space Boots et vendeur chez le disquaire.
➢ STATUT CIVIL : Après une longue relation en dents de scie, je me retrouve célibataire depuis dix mois. Un statut auquel j'ai encore du mal à m'habituer.
➢ ATTIRANCE : Girls, oh girls.
➢ LOGEMENT : La maison numérotée #96 dans le quartier de Twin Peaks.
➢ RPS :
Ariel ıı Jude ıı May ıı
Space Boots ıı Léna


➢ AVATAR : Ashton Irwin
➢ WHO ARE YOU : rena
➢ AUTRES VIES : Alex, Robyn & Danny
➢ INSCRIPTION : 26/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: You're a little much for me, you're a liability   Sam 10 Nov - 13:58

Casey est de retour, attachez vos ceintures et cachez vos copines...

Re-bienvenue à la maison, j'suis contente de te retrouver.

______
we said we'd both love harder than we knew we could go, but still the hardest part is knowing when to let go. you wanted to go higher, burn too bright ∆ now the fire's gone.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sophie Grimm
make alex happy 2k19

➢ POSTS : 808
➢ ÂGE : 23 ans (01/06/95)
➢ SURNOM : Soph, Fifi, Grimm, les plus courants. La teigne pour Alban.
➢ OCCUPATION : Vendeuse de BD, devenue geek, elle ose même commencer à créer son propre comic.
➢ STATUT CIVIL : Célibataire, à la vie trop compliquée pour chercher à la partager avec quelqu'un. Mais. Il y a toujours un mais, il y a toujours une évidence, le destin qui s'en mêle, les étoiles et les vagues et le voilà sur votre chemin une nouvelle fois sans que vous ne vous en rendiez vraiment compte.
➢ ATTIRANCE : Tout le monde, vraiment tout le monde. Elle est plus attirée par la personnalité de quelqu'un que par son genre. (Pansexuelle)
➢ ASPIRATION :


it's fortune,
how they found each other.

(team coquillettes)

➢ LOGEMENT : La squatteuse professionnelle n'est plus, la demoiselle a enfin signé le contrat d'un appartement à son nom. Elle loge au #32, Castro District avec sa soeur et le chat.
➢ RPS :
➢ AVATAR : Bb Violett Beane
➢ CRÉDITS : kane. (avatar) ginger squid (crackship) pando (icons)
➢ WHO ARE YOU : ginger squid, Laura
➢ AUTRES VIES : Kevin & Pat #onlygirlintheworld
➢ INSCRIPTION : 12/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: You're a little much for me, you're a liability   Dim 11 Nov - 10:15


Félicitations, tu es des nôtres !
Je suis toujours aussi fan de ta plume proustienne, mamaye
J'ai hâte de suivre tes RPs et l'évolution de Casey, je sens que ça promet.
Rebienvenue à la maison, tu verras on a changé le papier peint par endroits mais globalement, tout est à la même place.

Et maintenant ?
Félicitations, tu viens de passer l'étape la plus plus difficile, le meilleur est à venir désormais ! Pour commencer, n'hésite pas à vérifier dans le bottin des avatars si ton joli minois a bien été ajouté à la liste ! Si c'est bon, n'oublie ensuite pas d'aller te recenser dans le bottin des noms et prénoms, ça évite les doublons si tu ne désires pas que les tiens soient utilisés par quelqu'un d'autre, et c'est toujours mieux. Maintenant, à moins que tu ne veuilles être sdf, tu dois demander ton logement et recenser ton métier (et cela même si tu es chômeur). En outre, si ce personnage est un double-compte, viens nous le préciser dans le bottin adéquat pour qu'on y rajoute ton petit nom.

Maintenant que tu as un toit et de quoi t'acheter à manger, passons aux choses plus intéressantes. Pour cela, n'oublie pas de te créer une fiche de liens - les amis, ça peut toujours servir ! Si jamais tu as déjà des liens en tête et que tu veux en informer les membres et les invités, n'hésite pas à ouvrir ta bande de pré-liens. Aussi, si tu recherches un personnage important, tu peux toujours faire un ou plusieurs scénarios, mais attention, ils sont limités au nombre de trois.

Et voilà, tout est bon, tu peux commencer à jouer et faire vivre à ton personnage des aventures trépidantes. N'hésite pas à utiliser le modèle de fiche de rp pour être accordé aux couleurs du forum (mais on ne t'en voudra pas si tu as déjà ton template fétiche).

Bon jeu sur Fogged Up !


______
(i feel for you)
but when did you believe you were alone ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: You're a little much for me, you're a liability   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're a little much for me, you're a liability

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOGGED UP ▲ CITY BY THE BAY :: MAN, I'M SO FOGGED UP :: WE COULD BE HEROES :: GONE TO HEAVEN-