AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 too dumb to die (noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Noa Wilson
The carefree mind

➢ POSTS : 271
➢ ÂGE : Vingt-deux années au compteur et toujours aucun enclin à prendre les responsabilités qui viennent avec la majorité.
➢ SURNOM : Trouver un diminutif à un prénom aussi court semble superflu
➢ OCCUPATION : Passe mes journées de semaine dans les bureaux de NOVA en tant que stagiaire. Sinon, je continue de donner des leçons de surf à temps libre.
➢ STATUT CIVIL : J'arrivais à vivre parfaitement dans l'illusion que tout allait bien jusqu'à ce qu'il fasse son retour dans ma vie.
➢ ATTIRANCE : Je n'ai connu que les bras réconfortants appartenant à la gent masculine.
➢ QUOTE : « No one should take themselves so seriously with many years ahead to fall in line, why would you wish that on me ? »
➢ LOGEMENT : Fraichement déménagée dans un appartement sur Parkmerced.
➢ RPS : Ashton - Freddie



➢ AVATAR : Willa Holland
➢ CRÉDITS : .cranberry
➢ WHO ARE YOU : Bazinka
➢ AUTRES VIES : Andy Clark
➢ INSCRIPTION : 28/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: too dumb to die (noa)    Dim 28 Mai - 23:01



Noa Wilson
Know the rules well so you can break them effectively
Identité : Noa Wilson. Surnom : Un prénom aussi court donne une tâche ardue aux personnes qui s’adonneraient à l’exercice de me trouver un surnom. Pourtant, mon jumeau ne rate jamais une occasion, qu’il soit mignon ou complètement affreux, dépendamment de son humeur et de ce qu’il attend de moi. Age : C’est le sixième jour du mois de décembre de l’année 1994 à San Francisco que mon jumeau est né exactement 7 minutes avant moi -un détail qui comptait lorsque les "Shotgun" étaient criés en même temps-.  Cela me donne donc l’âge de 22 ans, mais ce n’est pas rare de me rajeunir soit par mon comportement ou même mon physique. Métier : Étudiante en communication, j’ai réussi à décrocher un stage dans une compagnie prometteuse au nom de Nova afin d’obtenir les crédits nécessaires à l’obtention de mon diplôme. D’autre part, je continue également à donner des leçons de surf durant mes temps libre, me permettant de ne pas totalement abandonner cette passion qui m’a suivi durant des années. Statut civil : 10 mois se sont écoulés depuis ma dernière relation sérieuse. Après plusieurs "je vais bien", mes proches ont fini par le croire, aveugles aux fois où j’ai abusé de ce nouveau statut de célibataire.  Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Cependant, l’idée de découvrir de nouveaux horizons m’est déjà passée par la tête lors d’une soirée beaucoup trop alcoolisée, après un baiser sur de douces lèvres féminines. Groupe : free spirits

Aspiration : À continuer mon chemin, peu importe où il me mènera. À faire ce dont j’ai envie, au moment où j’en ai envie. Essayer de plaire à quelqu’un ne m’a jamais amené loin jusqu’à présent alors à partir de maintenant, mes choix ne tiendront plus qu’à moi et ce même si j’emprunte le mauvais chemin.  


Are you fogged up?
(1) Surprise. Voilà le terme que ma mère utilisait pour éviter de décrire la naissance de mon jumeau et moi comme étant un accident. En soi, la grossesse était réellement une surprise pour les deux partis. Mon père ne s’attendait pas à fonder une famille de sitôt, en si peu de temps de relation avec ma mère et celle-ci avait vu son statut d’infertilité, qui l’avait démoli quelques années plus tôt,  être remis en question. Refusant d’abandonner sa -peut-être- seule chance d’avoir des enfants, elle a été jusqu’au bout de sa grossesse, reportant ainsi les quelques projets sur lesquels elle et mon père travaillaient à plus tard. Celui-ci en revanche, a refusé de diminuer ses heures au travail pour aider ma mère à la maison, la laissant se débrouiller seule la majorité du temps.

(2) Je ne me suis jamais plainte d’un manque de présence paternel. J'avais une complicité incroyable avec mon jumeau ainsi que ma mère. Bien que celle-ci se trouvait toujours au milieu d’une piste de course ou d’une arène de boxe à faire l’arbitre entre Logan et moi, elle n’avait besoin que de nous envoyer à l’extérieur ou dans nos chambres respectives pour s’accorder une pause de nos conneries et multiples querelles. Nous n’étions pas les enfants les plus sages. J’étais d’ailleurs celle qui allait toujours vers mon frère alors qu’il était installé confortablement dans la maison pour l’embêter. Ayant toujours été le plus calme de nous deux, il avait développé une patience sans égale à mon égard et, chaque fois, mon but était de trouver sa nouvelle limite pour le faire réagir, chose que je trouvais particulièrement amusant. Il n’était pas rare de l’entendre crier « maman » désespérément alors que celle-ci nous ignorait complètement ou hochait la tête, sourire en coin.

(3) Huit ans. J’avais seulement huit ans lorsque j’ai appris la pire des nouvelles. Un seul coup de fil, un soir où j’avais possession de la télécommande changeant les postes à toutes les deux minutes que pour embêter mon frère, a suffi à changer notre humeur. Tout ce dont je me souviens c’est un cri de désespoir, un combiné qui se balançait dans les airs ainsi que des larmes mouiller les joues de mon père. Avant d’avoir le temps de comprendre ce qui se passait, mon frère m’entraîna dans ma chambre, me protégeant ainsi de la tempête qui s’en venait. Un avc, trois lettres que j’ai appris à détester. Une défaillance qui m’avait enlevé ma mère pour toujours et qui m'a laissé avec une haine qui allait jusqu’à se déverser sur mon père. Une colère que mon jumeau avait réussi à apaiser au fil des années avec sa présence continu et son soutien incroyable.

(5) C’est d’ailleurs sous ses encouragements que j’ai retrouvé cette passion qui me donnait ce sentiment de liberté et de puissance à la fois. Le surf. L’eau était définitivement mon élément, ayant suivi des cours de natation très jeune, ça n’avait pas été étonnant pour certains de voir cet amour pour l’eau se transformer en passion pour ce sport aquatique. Je suis montée sur ma première planche très jeune et me repousser dans cette direction a été ma sortie de secours. La plage était définitivement mon endroit favori dans cette grande ville et les vagues mon repère.

(6) Sociable. On me voit souvent aux divers rassemblements que ce soit des fêtes, des feux de camps, des soupers ou simplement des soirées tranquilles à parler de tout et de rien. J’ai ce besoin constant de ne jamais me  retrouver seule avec moi-même.

(7) Mon caractère un peu insouciant a commencé à se développer à l’âge de 16 ans. Des situations où je me faisais prendre en flagrant délit arrivaient de plus en plus souvent. Peut-être étais-ce un moyen de gagner une quelconque attention provenant du père ou simplement un moyen pour laisser exprimer mon esprit revendicateur du favoritisme dont il faisait part. J’avais tout à prouver à ses yeux face au frère qui était le prochain héritier de la compagnie sur laquelle il a travaillé si fort.

(8) La seule personne ayant été capable de détourner mon attention des problèmes familiaux avait été ce nouvel étudiant aux cheveux bouclés fraîchement arrivé de l’Australie. Je ne sais pas si ce sont ces yeux si captivants, son rire si contagieux ou ses talents développés à travers une passion qui faisait briller ses prunelles qui m’ont attiré, mais il avait réussi à captiver mon attention à la première blague lancée. Depuis, nous nous laissions guider par l’insouciance de la jeunesse et cette vision similaire que nous avions de la vie.

(9) Nos caractères parfois si semblables, d’autre fois en totale opposition nous amenaient souvent à des disputes qui finissaient bien vite par être oublié, mais c’est après une énième dispute qu’Ashton a mis un terme à cette relation. Trahie était probablement ce que j'avais ressenti à ce moment-là. Je n’étais pas restée assez longtemps pour écouter les raisons le menant à une telle décision, je me souviens simplement de ne jamais être rentrée chez moi ce soir-là.

(10) Les douleurs de cette séparation se font toujours ressentir quelques fois encore aujourd’hui, même après 10 mois. Elles sont moins intenses et se manifestent souvent lorsque ma mémoire décide de m’envoyer quelques souvenirs. Dans ces cas-là, tous les moyens sont bons pour essayer de les faire disparaître.

(11) Le choix de m’être lancée dans des études universitaires avait été influencé par l’envie de rendre fier mon père, au moins autant que mon jumeau pour une fois. L’acceptation du poste de stagiaire dans les bureaux de Nova avait eu l’air de bien lui plaire. Ce moment d’une si courte durée sera probablement celui dont j’essayerais de me souvenir toute ma vie, un des souvenirs heureux que j’aurais eu l’occasion de créer avec lui avant sa perte.



Pseudo/Prénom : Bazinka Age : idk about you but i'm feeling 22 Pays : Ô Canada. Terre de nos aïeux. Avatar : Willa Holland. Rang : lemme think about it. Comment as-tu connu le forum ? En étant là quand il a vu le jour.    Qu'en penses-tu jusqu'ici ?    Un dernier mot ? le méritez-vous ?



Code:
<pris>Willa Holland ›</pris> noa wilson


Dernière édition par Noa Wilson le Ven 9 Juin - 5:41, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Noa Wilson
The carefree mind

➢ POSTS : 271
➢ ÂGE : Vingt-deux années au compteur et toujours aucun enclin à prendre les responsabilités qui viennent avec la majorité.
➢ SURNOM : Trouver un diminutif à un prénom aussi court semble superflu
➢ OCCUPATION : Passe mes journées de semaine dans les bureaux de NOVA en tant que stagiaire. Sinon, je continue de donner des leçons de surf à temps libre.
➢ STATUT CIVIL : J'arrivais à vivre parfaitement dans l'illusion que tout allait bien jusqu'à ce qu'il fasse son retour dans ma vie.
➢ ATTIRANCE : Je n'ai connu que les bras réconfortants appartenant à la gent masculine.
➢ QUOTE : « No one should take themselves so seriously with many years ahead to fall in line, why would you wish that on me ? »
➢ LOGEMENT : Fraichement déménagée dans un appartement sur Parkmerced.
➢ RPS : Ashton - Freddie



➢ AVATAR : Willa Holland
➢ CRÉDITS : .cranberry
➢ WHO ARE YOU : Bazinka
➢ AUTRES VIES : Andy Clark
➢ INSCRIPTION : 28/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Dim 28 Mai - 23:02




How did we drift so far away from where we left off yesterday?
Il me semble insensé de croire que je pourrais complètement oublier Ashton un jour. Mes tentatives ont clairement échoué jusqu’à présent. Enfin, j’ai réussi à continuer de vivre ma vie sans lui, certes. Sauf que sur le plan émotif, j’étais complètement à côté de la plaque. Enchaînant les bêtises, ne serait-ce que pour essayer de retrouver une parcelle des sensations qui m’avaient filées entre les doigts en même temps que son départ. Nul besoin de dire que je n’ai jamais réussi. Malgré moi, j’étais devenue dépendante de ce sentiment. Tellement que chaque tentative manquée me rendait confuse à savoir si ce n’était pas ma mémoire qui me jouait défaut et que tout ceci était complètement faux. J’ai passé par diverses étapes, pour me rendre compte, aujourd’hui, que rien n’avait été inventé. En le serrant dans mes bras, je sais que ce qu’on a vécu était vrai et c’est d’autant plus triste. C’est, d’ailleurs, pour cette raison que je n’ai pas résisté à aller le serrer. Si ça me permettait de ressentir à nouveau, ne serais-ce que pour quelques secondes, j’allais en profiter. « Moi non plus. »  L’envie de lui demander de ne pas m’abandonner une nouvelle fois reste en suspens. C’est le choix facile, celui qui nous éviterait de souffrir. Du moins, pendant un moment, jusqu’à ce que les choses s’enveniment entre nous. Il y avait une raison pour laquelle il est parti et cette raison nous rattrapera toujours. « Tu y arriveras, j’en mettrais ma main au feu. Un jour tu trouveras le bon. Tu seras heureuse avec lui, tu vivras de nouvelles aventures et créeras de nouveaux souvenirs. Ton cœur est assez grand pour nous deux, j’en suis persuadé. » « Je… » ne veux pas. Je ne sais pas ce qui m’arrive à ne pas être en mesure de lui dire ce qui me passe vraiment par l’esprit, ce n’est pas quelque chose qui me bloque en temps normal. Je n’arrive qu’à accentuer la pression que mes mains font sur ses hanches en compensation. La politesse voudrait que je lui souhaite la même chose. Sauf que je ne suis pas en mesure de l’imaginer avec quelqu’un d’autre pour l’instant. Ce n’est pas juste, mais je n’ai jamais proclamé l’être non plus. « On verra. » Soufflais-je doucement en relevant la tête pour regarder directement dans ses yeux. Je ne suis pas en mesure de déterminer ce qui adviendra du futur. D’autant plus que le présent m’embrouille déjà bien assez. La proximité ne passe pas inaperçu et je me perds dans son regard qui louche légèrement vers mes lèvres. Je sais que quelqu’un devrait faire un pas vers l’arrière, mais ni lui, ni moi ne reculons. Je suis en faite figée, je sais que je ne devrais pas vouloir ce qui risque de suivre, mais c’est plus fort que moi. J’ai besoin de ce contact. J’ai besoin qu’il me fasse sentir comme j’avais l’habitude de me sentir. Peu importe les conséquences. La proximité se réduit de plus en plus, je ne sais même plus qui en est responsable et sincèrement, je ne m’en soucie plus. Ce si court moment qui semble durer une éternité est finalement coupé par l’initiative d’Ashton. Mon cœur rate un battement et mes mains ont le réflexe de venir chercher sa nuque. Accentuant ainsi la pression et ce besoin de l’empêcher de reculer pour me laisser le temps d’absorber toutes les émotions qui viennent avec ce geste. Ce n’était pas un baiser tendre. Il exprimait tout ce que nous n’avions pas su mettre en mots. Je me perds et je me concentre seulement sur ses lèvres si douces. Mes mains glissent sur son cou pour se rendre jusqu’à son torse. Un manque d’oxygène commence à se faire ressentir. Ce contact est similaire à celui d’une vague qui vient de m’engloutir et où je n’arrive pas à retourner à la surface. Nos lèvres se séparent, mais la proximité est toujours présente. « J’avais besoin de faire ça juste une dernière fois… » Je reprends ma respiration calmement, mais une pulsion s’empare de moi. « Non ! » Je n’avais pas envie que ce soit la dernière fois, pas maintenant. J’avais besoin de le ressentir encore un peu. Je me rapproche donc de ses lèvres à nouveau et dépose un baiser plus tendre que le dernier avant de le faire reculer sur la paroi et reprendre où nous nous étions arrêté. C’était un peu plus entreprenant, mais encore légèrement maladroit. Son contact me brule, mais je ne fais qu’en redemander. Mon corps vient complètement se coller contre le sien quand une vibration se fait ressentir dans ma poche arrière. Je l’ignore, je n’ai pas envie d’arrêter ce moment. Pourtant, la personne qui tente de me rejoindre se fait insistante puisqu’elle tente encore. Si je m’écoutais, le téléphone serait déjà détruit par terre. Mes mains descendent à la fin de son t-shirt et s’arrête, comme pour demander la permission. Sauf qu’un bruit étrange se fait entendre qui me force à me décoller. Je regarde autour et le bruit s’est arrêté alors mon regard se dépose sur Ashton qui tente probablement de comprendre ce qui vient de se passer. « Je suis désolée. » Je ne suis pas encore complètement redescendue sur terre pour être désolée de ce qui s’est passé, mais plus pour la gêne occasionnée. Je sens qu’ajouter autre chose accentuerait ce sentiment alors je laisse tomber l’affaire et ma main n’a le temps que de se diriger vers ma poche avant qu’une nouvelle lumière s’infiltre dans la cabine. Je plisse des yeux et le courant d’air qui venait d’entrer m’indique que les portes venaient d’être ouvertes dévoilant l’ombre d’un homme. Je distingue légèrement le visage de mon jumeau plus loin dans le couloir. C’est probablement lui qui a tenté de me téléphoner. Même si ça devrait me réjouir, j’ai quand même ce sentiment d’amertume qui me ronge.



Dernière édition par Noa Wilson le Ven 9 Juin - 6:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Dim 28 Mai - 23:14

Bienvenue
Willa est un choix trop canon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Dim 28 Mai - 23:17

Bienvenue à toi!

@Noa Wilson a écrit:
« No one should take themselves so seriously with many years ahead to fall in line, why would you wish that on me ? »
Jôtem déjà! I never want to act my ageeeeee
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Dim 28 Mai - 23:30

Rebienvenuuuuuue avec la jolie Willa
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Dim 28 Mai - 23:33

y a une invasion de dc rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ashton Walker
Peacemaker

➢ POSTS : 1334
➢ ÂGE : Vingt-quatre ans et une ambition qui dépasse les montagnes.
➢ SURNOM : Ash, tout simplement. Mais cela n'empêche pas certains irréductibles de m'inventer d'autres sobriquets au sérieux discutable.
➢ OCCUPATION : Batteur du groupe de rock Space Boots et vendeur chez le disquaire.
➢ STATUT CIVIL : Après une longue relation en dents de scie, je me retrouve célibataire depuis dix mois. Un statut auquel j'ai encore du mal à m'habituer.
➢ ATTIRANCE : Girls, oh girls.
➢ LOGEMENT : La maison numérotée #96 dans le quartier de Twin Peaks.
➢ RPS :
➢ AVATAR : Ashton Irwin
➢ WHO ARE YOU : rena
➢ AUTRES VIES : Alex, Robyn & Danny
➢ INSCRIPTION : 26/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Dim 28 Mai - 23:37

OUTTA MY WAY ! THAT'S MY GURL

J'ai beaucoup trop hâte de lire ta fiche, seriously.
Je te souhaite pas la bienvenue du coup, mais sache que je suis plus qu'heureuse de pouvoir poursuivre ce ship avec toi

______
† i know i'm the stupid one who ended it and now i'm the stupid one regretting it. it took me a couple drinks to admit it. thinking 'bout you lots lately.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Dim 28 Mai - 23:41

Bonjour, chère p'tite sœur

Prépare-toi au drama parce qu'il va t'être servi sur un plateau d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Lun 29 Mai - 7:32

Bienvenue sexy girl!
J'aime ton nom qui appartient à un très bon ami et ton avatar d'une rare beauté... Hâte de lire ta fiche Noa
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Lun 29 Mai - 10:11

Re-Bienvenue parmi nous
Bon courage pour la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Lun 29 Mai - 15:12

Rhooo tous tes persos sont trop beaux, c'en est presque agaçant ! kidding, j'suis fan
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Lun 29 Mai - 15:27

willa est tellement choupi
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Jeu 1 Juin - 20:55

Re-bienvenue chez toi, je t'aime
Noa...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Noa Wilson
The carefree mind

➢ POSTS : 271
➢ ÂGE : Vingt-deux années au compteur et toujours aucun enclin à prendre les responsabilités qui viennent avec la majorité.
➢ SURNOM : Trouver un diminutif à un prénom aussi court semble superflu
➢ OCCUPATION : Passe mes journées de semaine dans les bureaux de NOVA en tant que stagiaire. Sinon, je continue de donner des leçons de surf à temps libre.
➢ STATUT CIVIL : J'arrivais à vivre parfaitement dans l'illusion que tout allait bien jusqu'à ce qu'il fasse son retour dans ma vie.
➢ ATTIRANCE : Je n'ai connu que les bras réconfortants appartenant à la gent masculine.
➢ QUOTE : « No one should take themselves so seriously with many years ahead to fall in line, why would you wish that on me ? »
➢ LOGEMENT : Fraichement déménagée dans un appartement sur Parkmerced.
➢ RPS : Ashton - Freddie



➢ AVATAR : Willa Holland
➢ CRÉDITS : .cranberry
➢ WHO ARE YOU : Bazinka
➢ AUTRES VIES : Andy Clark
➢ INSCRIPTION : 28/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    Ven 9 Juin - 5:38

Ugo + Merci beaucoup. Je suis contente qu'elle te plaise.

Josh + Un fin connaisseur comme je les apprécie. Merci à toi

Drew + Ohhhh toi   Merci beaucoup

Rafael + Merci beaucoup, c'est gentil !  

Ash bébé + JE SUIS SI CONTENTE AUSSI SI TU SAVAIS.  
Hum, cette fiche est un peu morose et triste, mais c'est son histoire. Son caractère ne change pas, elle reste similaire malgré tout.
thatwasaroughride.i'msorry J'espère que tu l'aimeras quand même !

Casey + YAAAAS. je l'attends même. BRING IT  
Plus sérieusement, je suis contente qu'on ait finalement trouvé un lien digne de ce nom.

Terence + C'est si gentil, merci
Je vais prendre le compliment sur l'avatar venant d'une personne avec autant de canons en personnage.  

Midona + Merci beaucoup ma jolie.

Grayson + Tu vas voir qu'elle peut être agaçante aussi. Merci

Nell + Merci, j'apprécie.  


Iris + Je t'aime aussi, merci infiniment.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: too dumb to die (noa)    

Revenir en haut Aller en bas
 

too dumb to die (noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOGGED UP ▲ CITY BY THE BAY :: MAN, I'M SO FOGGED UP :: WE COULD BE HEROES :: GONE TO HEAVEN-