AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 (F LIBRE) FELICITY JONES ▲ family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Nathanaël Kay
wandering soul

➢ POSTS : 28
➢ ÂGE : Vingt-sept ans (24.12.1989)
➢ SURNOM : Loin d'apprécier le prénom donné par mes géniteurs, je me fais appeler Nath. Et plus rarement, Naël
➢ OCCUPATION : Concepteur de jeux vidéos
➢ STATUT CIVIL : Libre comme le vent
➢ ATTIRANCE : Les femmes, rien que les femmes
➢ ASPIRATION : Je pourrais rentrer dans le mélodramatique et dire que j'aimerais trouver la force de pardonner les actes de mon père, tirer un trait sur le silence de ma mère. Ou encore accepter son choix de fonder une nouvelle famille sans chercher à reprendre contact avec moi. Mais je ne veux rien de tout ça. Ce que j'espère encore, c'est de me confronter, un jour, au regard de mon père. Et ma seule aspiration, ce serait de lui coller une balle entre les deux yeux. Simple esprit de vengeance. Heureusement pour lui, je ne suis pas un tueur.
➢ QUOTE : « Surtout n'attends pas que l'monde soit parfait, la vie qu'on a est ce qu'on en fait. »
➢ LOGEMENT : Castro district, dans l'appartement #118
➢ RPS : Sophie
➢ AVATAR : Robert Sheehan
➢ CRÉDITS : signa › endlesslove
➢ WHO ARE YOU : Philla
➢ AUTRES VIES : Le petit voleur (Oliver)
➢ INSCRIPTION : 01/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: (F LIBRE) FELICITY JONES ▲ family   Sam 4 Nov - 1:16



Adelaïde Kay
feat. Felicity Jones
Age : Elle est née en France, à Paris en 1985. Elle a donc 32 ans. Métier : au choix. Statut civil : Divorcée et maman d'un petit garçon de trois ans. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Groupe : au choix.


That's fogged up

• Elle est née en France d'un père américain et d'une mère française, ce qui lui vaut la double nationalité. Elle a d'ailleurs passé une partie de son enfance dans ce pays avant de s'envoler avec sa famille pour les États-Unis lorsque Nathanaël avait trois ans.
• Du fait qu'elle soit l'aînée, Adelaïde a plus de souvenirs heureux avec ses deux parents. Les coups, les cris et l'alcool n'ont pas toujours fait partie de son quotidien et c'est pour ça que le changement a été encore plus brutal pour elle. Contrairement à ses frères, pour qui cette situation était presque ''normale'', elle comprenait qu'aucun d'entre eux ne méritait ce traitement.
• Elle a toujours prit très à cœur son rôle de grande-sœur. Bien qu'elle s'entendait merveilleusement bien avec ses frères, elle avait créé un lien très fusionnel avec Nathanaël. Sans doute parce qu'il était le dernier de la fratrie Elle le protégeait souvent lorsque leur père avait des excès de colère. Elle le serrait contre elle et prenait les coups à sa place. Mais parfois elle arrivait trop tard et certaines images la hante encore.
• Peu de temps après l'intervention des services sociaux, la garde des trois enfants fut retirée à leurs parents. Ils furent placés dans deux familles d’accueil différentes. Malheureusement cette séparation fut définitive. Depuis, elle n'a plus jamais revu son frère cadet.
• Elle a été adoptée, à ses seize ans par sa famille d'accueil, tout comme son frère. Ils ont tous les deux décidé de garder leur nom de famille d'origine.
• Elle a rencontré son ex-mari lorsqu'elle avait vingt ans. Ils ont vécu une histoire d'amour digne des plus grands contes de fées. Pendant plusieurs années, ils ont essayé d'avoir un enfant, en vain. Puis un jour, le miracle s'est produit. Seulement, la bonne nouvelle n'est pas arrivée seule. En apprenant sa grossesse, elle a également découvert l'infidélité de son mari. Le divorce a rapidement été demandé et suite à celui-ci, son ex-compagnon a refusé de reconnaître l'enfant.
• C'est à la naissance de son fils qu'Adelaïde a ressenti le besoin de retrouver son frère. Elle l'avait toujours souhaité, mais n'avait jamais osé franchir le pas.



Nathanaël KayPetit frère
Petits, ils étaient inséparables, toujours collés l'un à l'autre. Nathanaël vouait une véritable admiration pour sa sœur et Adelaïde le lui rendait bien. Très protectrice, et malgré son jeune âge, elle a rapidement prit la place du père et de la mère. Elle s'occupait de lui et le couvrait d'amour.
Être séparée de l'un de ses frères a vraiment été une étape difficile dans sa vie. Malgré toute sa bonne volonté, elle n'a jamais pu le retrouver avant aujourd'hui. Adelaïde et Raphaël sont de retour à San Francisco, avec la ferme intention de renouer avec leur petit frère. Seulement, celui-ci ne se souvient pas d'eux. Effectivement, pour se protéger, le jeune homme a refouler tous ses souvenirs et ses souffrances d'enfant.



Raphaël KayPetit frère (scénario)
Bien que les enfants Kay étaient très proches à l'époque, Adelaïde et Raphaël avaient une relation digne d'un chien et d'un chat. Toujours à se chamailler pour un rien et à se chercher des poux. Lorsque leurs parents ont perdus leur garde, les deux aînés n'ont pas été séparé et se sont retrouvés dans la même famille d'accueil (qui a fini par les adopter tous les deux quelques années plus tard). Obligé de grandir d'un coup, ce n'est qu'à ce moment-là qu'ils se sont vraiment rapprochés.




______
We are all mad here ♒︎ It is easy to hate and it is difficult to love. This is how the whole scheme of things works. All good things are difficult to achieve; and bad things are very easy to get.


Dernière édition par Nathanaël Kay le Sam 4 Nov - 1:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nathanaël Kay
wandering soul

➢ POSTS : 28
➢ ÂGE : Vingt-sept ans (24.12.1989)
➢ SURNOM : Loin d'apprécier le prénom donné par mes géniteurs, je me fais appeler Nath. Et plus rarement, Naël
➢ OCCUPATION : Concepteur de jeux vidéos
➢ STATUT CIVIL : Libre comme le vent
➢ ATTIRANCE : Les femmes, rien que les femmes
➢ ASPIRATION : Je pourrais rentrer dans le mélodramatique et dire que j'aimerais trouver la force de pardonner les actes de mon père, tirer un trait sur le silence de ma mère. Ou encore accepter son choix de fonder une nouvelle famille sans chercher à reprendre contact avec moi. Mais je ne veux rien de tout ça. Ce que j'espère encore, c'est de me confronter, un jour, au regard de mon père. Et ma seule aspiration, ce serait de lui coller une balle entre les deux yeux. Simple esprit de vengeance. Heureusement pour lui, je ne suis pas un tueur.
➢ QUOTE : « Surtout n'attends pas que l'monde soit parfait, la vie qu'on a est ce qu'on en fait. »
➢ LOGEMENT : Castro district, dans l'appartement #118
➢ RPS : Sophie
➢ AVATAR : Robert Sheehan
➢ CRÉDITS : signa › endlesslove
➢ WHO ARE YOU : Philla
➢ AUTRES VIES : Le petit voleur (Oliver)
➢ INSCRIPTION : 01/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: (F LIBRE) FELICITY JONES ▲ family   Sam 4 Nov - 1:18




Welcome to San Francisco

avatar ○ Je ne suis pas trop exigeante là-dessus et il reste négociable. De préférence, il faudrait une jeune femme aux yeux plutôt clairs et si possible brune. J'avais également en tête Alexandra Daddario et Tatiana Maslany, mais je suis ouverte à toutes propositions !

pseudo ○ J'aime beaucoup le prénom d'Adelaïde. Il est autant français qu'américain et j'aimais bien que les trois enfants ait un tréma dans leur prénom. S'il ne vous convient pas, vous pouvez très bien le changer. La seule obligation est que ce soit un prénom plutôt francophone ou qui soit courant autant en France qu'en Amérique et si possible avec ce fameux tréma.

histoire ○ Les points notés sont non négociables puisqu'il doit y avoir une certaine cohérence entre l'histoire de Nathanaël, celle de l'autre frère et la sienne. En revanche, tout ce qui se passe durant son adolescence est libre.

présence/activité ○ J'ai bien peur d'être un petit peu agaçante avec ça et j'en suis désolée, mais j'ai souvent eu des mauvaises surprises alors je préfère prévenir en avance.  
Je cherche une personne avec une syntaxe correcte et faisant le moins de fautes possibles. Je ne suis pas une experte en orthographe et comme on le dit, l'erreur est humaine, alors je ne demande d'exceller, mais il faut que ce soit un minimum agréable à lire.

En ce qui concerne la présence, encore une fois, je vais être un peu pénible, mais j'aimerais quelqu'un qui soit sérieux et vraiment motivé. Il s'agit d'un lien qui me tient assez à cœur et qui, je pense promet de beaux moments d'écriture alors j'aimerais éviter de changer de partenaire tous les mois. J'attends donc au minimum, une réponse par semaine. Évidemment, nous avons tous une vie en dehors du forum et je sais me montrer compréhensible si vous avez un empêchement ou autre.

Je ne demande pas de nombre minimum de mots, du moment que j'ai suffisamment de matière pour répondre. Je m'adapte en fonction de vous. Je peux écrire du court, comme du très long, la plupart du temps, c'est au feeling et en fonction de la personne avec qui j'écris. J'ai tout de même pour moyenne les 600 mots.

le petit plus ○ Si tu es arrivée jusqu'ici c'est que tu n'as pas encore fui en courant et que peut-être, mon scénario te tente.  Alors que dire de plus si ce n'est que je t'attends et que j'ai hâte de te voir parmi-nous ! J'ai des cookies et beaucoup d'amour à revendre.  



______
We are all mad here ♒︎ It is easy to hate and it is difficult to love. This is how the whole scheme of things works. All good things are difficult to achieve; and bad things are very easy to get.
Revenir en haut Aller en bas
 

(F LIBRE) FELICITY JONES ▲ family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FOGGED UP ▲ CITY BY THE BAY :: MAN, I'M SO FOGGED UP :: MAYBE YOU :: TO BELONG-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet